Close
Chicago, IL 60606 123, New Lenox
123-456-7890

Gael LEONE est membre du Jury de MY PITCH IS GOOD, la session de pitchs du START-UP GOLF CHALLENGE

MY PITCH IS GOOD image, session de pitch du START-UP GOLF CHALLENGE

Gael LEONE possède plus de 15 ans d’expérience en projets de transformations dans des contextes de fusions/acquisition dont les 8 dernières années dédiées à des programmes de transformation digitale dans le secteur parapublic.

L’interview de Gael LEONE

On  a posé 3 questions à Gael qui nous paraissaient importantes !

1/ Que trouvez-vous de sympa dans l’événement du Start-up Golf challenge ?

La proximité entre entrepreneurs et investisseurs que créé la partie de Golf est de mon point de vue l’élément différenciant du Sartup Golf challenge qui rend l’évènement ludique, “sympa” à vivre pour reprendre ton terme.

La relation quelle que peu hiérarchique qui s’établit habituellement au cours d’un échange investisseurs/entrepreneurs disparaît progressivement, le temps du parcours, au profit d’une relation que je qualifierai d’égal à égal. Chacun évalue l’autre tour à tour et ce dans un esprit sain comme dans toute compétition sportive. 

Enfin c’est le meilleur ice breaker qu’il soit pour introduire un échange plus en profondeur lors du déjeuner d’affaire qui se déroule dans la foulée.

2/ Qu’est-ce qu’un bon pitcheur, pour vous ?

De mon point de vue deux éléments:

1- il présente son projet avec ses tripes, le vit littéralement. Son implication et sa confiance dans ce qu’il présente transpirent et se propagent progressivement auprès de ses interlocuteurs

2- A la fin de son intervention chaque personne de l’auditoire s’y est retrouvée que ce soit en tant qu’expert dans le domaine, qu’investisseur, futur client… etc. En synthèse l’idée, le concept, font maintenant tout naturellement sens. 

On doit tous pouvoir se dire simplement : “mais pourquoi je n’y ai pas pensé !” 

3/ Donnez-nous 3 ou 4 éléments qui vous donne la légitimité d’être Juré

J’évolue depuis plusieurs années dans le milieu informatique que j’ai vu progressivement se transformer d’informatique en technologie de l’information, numérique et maintenance ce que l’on aime appeler digital.  J’ai travaillé à chaque fois dans un contexte et un secteur d’activité différent en passant du secteur industriel, au secteur bancaire et au parapublic avec à chaque fois le même dénominateur commun : la volonté des décideurs de transformer leur organisation en s’appuyant sur ce que l’on appelle aujourd’hui le digital;

Merci Gaël pour ces réponses et n’oubliez pas de vous inscrire sur mypitchisgood pour venir pitcher et sur www.startup.golf pour venir jouer lors de cette 2e édition